02 mai 2006

Chapitre 9: "Beaucoup a nous dire.."

Altan tournait autour du vaisseau gigantesque dans un intercepteur, scrutant la surface a la recherche de la cible désignée par son état-major. Mais comment connaissait-il tout ca ? Il essaya de tourner la tête, mais son cou ne lui obeissait pas, par contre, son bras bougea tout seul pour diriger l'intercepteur. Il commenca a paniquer, mais il ne pouvait pas bouger, une autre personne avait le contrôle de son corps. mais était-ce bien son corps ?
Soudain, tout le vaisseau s'ébranla sous un choc. La coque se mit a trembler, et une forme noire apparut sur le haut du cockpit. Une creature au masque noir effrayant, qui se tenait a la coque en regardant a l'interieur de l'intercepteur. La créature leva son poing, et l'abattit sur le cockpit, qui laissa passer le poing renforcé aussi facilement qu'a travers du papier. Le pilote hurla de terreur pendant que l'air s'echappait.

Altan se reveilla en sueur dans un lit d'infirmerie.

- Du calme, vous avez besoin de repos
- Comment, mais..  Ou suis-je ?
- Sur le vaisseau Amiral des Sentinelles Pyriques.
- Que..  je...  le vaisseau, l'homme en noir, il...
- Calmez vous, vous êtes sous sedatifs, vous délirez un petit peu, ce n'est rien.
- Je ne delire pas, je sais ce que j'ai vu, ca c'est passé, ou cela va se passer, quelque part, je...
La femme qui parlait a Altan apella une infirmière, lui marmonna quelque chose, puis partit. l'infirmière s'approcha d'Altan, fit quelque chose sur le côté, et l'avathar retomba dans un profond sommeil.
Il refit exactement le même rêve, mais cette fois, il put noter certains détails. Lorsqu'il se reveilla, il étais plus serein. Devant son lit se tenaient trois femmes. L'une d'entre elles, sur la gauche, lui rapellait quelqu'un. La mémoire lui revint. La derniere chose dont il se rapellait, c'était le visage de cette femme dans le jumper. il sursauta et se leva brusquement
- La sauvegarde !!
L'infirmière tenta de maintenir Altan allongé, mais il se leva tout de même. Il s'apercut alors qu'il était totalement nu.
- Mais qu'est ce que...
Les trois femmes et l'infirmière le regardaient d'un air amusé. Lorsque l'avathar s'apercut de la cible de leur regard, il prit brusquement un drap qu'il enroula autour de sa taille.
- Ca va, ne vous genez pas !
- Excusez nous, mais nous avons rarement l'occasion d'observer l'anatomie des mâles.
- Des "mâles" ? Mais qu'est ce que...  Ou sont mes vetements ?
Une des trois femmes indiqua du doigt une etagère pres du lit ou étaient pliées ses affaires. Pendant qu'il s'habillait, il remarqua, au milieu du symbole de Nébérus, un trou dans le dos de sa veste. Tout lui revint a la mémoire. L'interrogatoire des Fossoyeurs, Khorf, le "Triple Conseil"
- Ecoutez, je sais que ce que je vais vous dire vous parait dingue, mais je vous assure que c'est vrai.
Une des trois femmes s'assit sur le lit
- Nous t'ecoutons
- Voila. La Guilde Marchande, les Fossoyeurs et les pirates de la Fosse sont tous les trois alliés, ils font partie de ce qu'ils apellent le T..
La femme du milieu le coupa.
- Le Triple Conseil. Cette alliance siège sur Fezzan, dans le même secteur que Ilmante, la capitale de la confédération des Empires. Le Triple Conseil possède tout un reseau de corruption au sein même de l'administration générale et a été fondée dès la création de la Guilde Marchande, en 4521 apres l'Avènement. -124 pour le calendrier conventionnel.
Altan avait toujours la bouche ouverte.
- Co... Comment vous..  L'Avènement ? Mais de quoi vous... Ecoutez, je ne comprend pas grand chose, si vous pouviez m'eclairer, s'il vous plait...
La femme du milieu jeta un regard a la femme qui s'était assise sur le lit, celle que le "mâle" avait apercu dans le jumper. Cette derniere hocha legerement la tête et se tourna vers Altan.
- Je m'apelle Nekba, je suis commandante de la 1ere section des Sentinelles Pyriques.
Elle designa la femme du milieu
- Voici Erin, ma maitresse, la doyenne et matriarche des Sentinelles.
Altan fut un instant intrigué, puisque Erin ne semblait pas dépasser la trentaine, elle paraissait plutot assez jeune, dans la vingtaine, comme toute les autres femmes qu'il avait eu l'occasion d'apercevoir sur ce vaisseau. Puis Nekba designa la femme de droite.
- Et le docteur Neliss. Je vous ai trouvé dans un jumper a la dérive, j'ai reussi a vous en sortir juste avant son explosion, mais c'était moins une. Il faut dire que vous m'avez ralentit en exigeant que je conserve la sauvegarde de l'ordinateur de bord. Mais une fois de retour sur le Vaisseau-Amiral, et apres avoir remis la sauvegarde au conseil, j'ai compris que j'avais bien fait de vous écouter. Nous avons hâte d'entendre votre histoire, car vous nous avez apporté avec cette sauvegarde, 1000 fois plus de choses que tout nos espions reunis sur ce que nous considerions encore pour une hypohèse sans veritable fondement.
- Si vous me laissiez parler, je pourrai peut-être vous expliquer...
Nekba sourit.
- Oui excusez-moi, mais nous avons vraiment beaucoup de choses a nous dire.
Altan expliqua comme il put tout ce qui lui était arrivé depuis l'explosion de la station Omega. Comment, apres avoir echappé a Khorf, il avait telechargé sur le jumper tout ce qu'il avait pu a partir de l'ordinateur général du vaisseau Fossoyeur Mais tout au long de son récit, il ne dévoila pas sa veritable nationalité, il ne savait pas reelement a qui il avait affaire. Erin prit alors la parole.
- Bien, nous voici plus renseignés sur toi, Altan.
Altan fut un instant interloqué, puis se dit qu'il avait du dire son nom au cours de la conversation. Le docteur Neliss intervint alors.
- Ecoutez, maitresse, je comprend qu'il possède des informations extremement importantes, mais il est encore tres faible et...
Elle prit une lampe qu'elle dirigea dans les yeux d'Altan.
- Et toujours legerement en état de choc, a ce que je sache, alors vous pourrez l'interroger plus tard, s'il vous plait.
- Comme tu voudra... Viens Nekba.
La commandante se leva du lit pendant que le docteur faisait se rallonger Altan. Les deux femmes se dirigèrent vers la porte. Pendant qu'elle la passait, Erin lanca:
- Nous avons vraiment beaucoup a nous dire, petit Avathar.
Altan sursauta. Il tenta tout de même de conserver sa couverture qui était de toute evidence éventée.
- Mais vous vous trompez, je ne suis pas...
Erin reapparu dans le cadre de la porte, et tout en souriant malicieusement, le coupa encore une fois.
- Allons... Je sais reconnaitre un disciple des Aigles Celestes quand j'en vois un....
Et la porte se referma.

Posté par Arundor à 01:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chapitre 9: "Beaucoup a nous dire.."

Nouveau commentaire