26 avril 2006

Chapitre 3: Seul dans l'espace



Le général Miller avait raison sur un point: Daniel Doods était un espion...  Mais en aucun cas d'origine Teslane.

Seul dans sa nacelle de survie, Doods priait. Il priait comme jamais il ne l'avait fait. Il implorait la misericorde des Aigles Celestes pour les pauvres âmes de la station Omega. Il n'avait jamais été tres pratiquant, et trouvait même un peu ridicule les croyances de son peuple. Mais la solitude de l'espace et le massacre dont il venait d'être témoin... Tout cela lui avait renvoyé son éducation religieuse en plein visage. Que autant de personne puissent mourrir en même temps lui soulevait le coeur.
Sa priere terminée, il redressa la tête. Il pouvait maintenant réfléchir.. Il décida de d'abord occuper son esprit au récent carnage, il s'occuperait de sa propre situation plus tard...
Il s'était enfui juste a temps. Une dizaine de secondes plus tard et il finissait comme tout les Neberiens de la station. Lorsqu'il avait vu le vaisseau responsable d'une telle horreur, il avait d'abord cru qu'il rêvait, divaguait, ou quelque chose dans le genre: c'était une lune mécanique, un monstrueux assemblage de minerai et de métaux d'une taille démesurée. Si ce vaisseau n'avait existé que sur le papier, il eut été ridicule et irréalisable. Mais le vaisseau etait la, et bien la... Juste avant que ce leviathan mecanique ne declenche son hyper-propulsion, Doods avait vu un symbole sur le flanc... Non, c'etait impossible, Cette nation etait bien trop faible pour produire un tel vaisseau... Et pourtant, ce phoenix peint était la preuve: la lune artificielle etait un produit 100% Teslan. il devait au plus vite avertir ses supérieurs.

Cela le ramenait à son principal probleme dans l'immédiat. Il savait qu'il n'y avait presque absolument aucune chance pour qu'on le retrouve en vie. Bien que le developpement des nacelles de survie avait connu une hausse fulgurante, l'hyperpropulsion sur un vaisseau aussi leger n'etait toujours pas envisageable. Une nacelle etait faite pour atteindre une planete proche, pas pour changer de secteur.... Il aurait pu essayer de contacter Amislat, mais il ne disposait d'aucun transmetteur à lien quantique.... Il pouvait toujours lancer un SOS par radio, ses compatriotes recevraient peut etre son onde dans quelques centaines d'années, et encore ! Doods soupira. Comme dirait Timsalan, il était vraiment dans une belle merde ! Daniel sourit a la pensée de son vieux compagnon. Empereur qu'il etait.. Si on lui avait dit ça il y a 15 ans, Doods aurait éclaté de rire. " Empereur, Timsalan ?? Timsalan, celui qui loupe les trois quarts des cours, qui drague toute les femmes qu'il croise, et qui fume tout ce qui peut se rouler ? " Mais le systeme Avathar etant ce qu'il est, Timsalan etait maintenant Empereur...

Doods secoua la tête, il evoquerait le passé une autre fois, pour l'instant, il devait se sortir de la. Il lanca l'analyse des différentes planètes du système. Il regardait l'ordinateur afficher les rapports les un apres les autres lorsque soudain, l'hologramme s'eteignit. " Une panne, c'est vraiment ce dont j'avais besoin" grommela Doods.

mais ce n'etait pas une panne.

C'était une interference electromagnétique, due a l'ouverture imminente d'un couloir Hyper-espace. Le soldat Avathar scruta l'espace autour de lui et vit entre deux planètes ce qu'il cherchait: une petite lumière dont l'intensité croissait de manière exponentielle. Elle fut bientot gigantesque, la lumière etait insoutenable. Doods se dit alors qu'il allait sans doute être englobé dans le uage d'arrivée ( ce qui signifiait une mort instantanée par desintégration moléculaire ). Soudain tout redevint sombre, même beaucoup plus sombre qu'avant: une enorme flotte cachait a présent le soleil.

Doods etait collé a sa vitre, le spectacle etait fascinant: la flotte contenait des vaisseaux dont il n'avait jamais entendu parler, des vaisseaux a formes etranges et allongées. Ces etrangetés etait escortés de vaisseaux deja plus reconnaisable: des corvettes, des fregates des croiseurs et des intercepteurs, toute une nuée. Daniel contemplait la flotte avec emerveilllement, lorsqu'il s'apercu qu'une corvette lourde s'approchait de lui... Il reflechit rapidement et se dit qu'il etait inutile de se montrer hostile ou mefiant en essayant de fuir, vu qu'il serait rattrapé sans problème...
Il ne pouvait qu'essayer de voir un symbole sur la corvette pour savoir a qui il avait affaire. Lorsque le vaisseau se placa au dessus de lui en ouvrant une trappe ( vraisemblablement pour le capturer ), Doods vit le symbole révélateur....

" Ho non... "

Il aurait préféré se perdre dans les profondeurs de l'espace....

Posté par Arundor à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chapitre 3: Seul dans l'espace

Nouveau commentaire